Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 18:15

     La progression rapide de l'Economie chinoise est un fait incontestable, ce qui entraîne une appréciation
nouvelle du rôle que peut - ou doit - jouer ce pays dans le monde.

     Par contre, j'ai toujours été un peu sceptique sur le chiffrage glorieux que l'on ne cesse de nous asséner.
La Chine est encore dirigée par le Parti Communiste et pendant des décennies, en Chine populaire comme dans les autres pays communistes, les statistiques étaient généralement falsifiées. Cela a coûté très cher à l'Union soviétique qui, un jour, s'est aperçue qu'elle n'était pas ce qu'elle croyait être et que son économie s'effondrait.

    Outre les falsifications volontaires, il y a une grande difficulté à comparer les économies quand un pays comme la Chine a une monnaie, le yuan, qui est  "évaluée"  sans rapport avec la réalité.

     Pour rectifier on se livre à une comparaison des pouvoirs d'achat, elle aussi difficile à établir.

     Toujours est-il que la Banque  Mondiale vient de publier une étude qui démontre que, pour reprendre les termes utilisés par "Le Figaro", "son économie pèse 40 %  moins lourd qu'on ne le croyait".

     En 2005,  le PNB de la République Populaire de Chine était, au taux de change du marché pour le yuan, de
2 240 milliards de dollars.  En parité de pouvoir d'achat, l'évaluation atteignait 8 900 milliards de dollars, mais on s'est aperçu qu'il fallait affiner les prix des produits consommés et inclus dans les comparaisons et on aboutissait à seulement 5 300 milliards de dollars, soit 40 % de moins.

     Il ne sagissait d'un simple détail et on peut s'étonner, compte tenu du battage incessant des médias concernant ce pays, qu'une information aussi importante, provenant d'une instituion, la Banque mondiale, qui n'a pas la réputation de plaisanter, aurait figurée à la première page des quotidiens  et en gros titres. Il n'en n'a rien été. 

     Bizarre, bizarre, bizarre ? Y aurait-il l'action d'un puissant lobby pro-chinois ? Ou une crainte révérentielle à l'égard d'une grande puissance devant laquelle on est prêt à se courber dans l'espoir d'obtenir quelques nouveaux contats juteux ?

 
  


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

jcw 07/01/2008 12:52

Il fallait le dire. Voilà qui est fait.